Retour sur le Moelleux au Chocolat de Marie-Line

Alors, revoilà la recette d’un fameux gâteau qui enchante les amateurs de chocolat et les gourmands. Une des premières recettes de ce blog … Mais je n’avais pas mis de photo … Un gâteau si facile à faire !

 

 

Publié le 14 janvier 2012

Le Moelleux au chocolat de Marie-Line

« Il n’y a pas que le chocolat, dans la vie! »

Non… mais il semble bien qu’il contribue à embellir la vie de beaucoup de mes amis…      Alors je vous livre cette recette incontournable, aussi vieille que moi, qu’aucun ne se lasse de réclamer…

Pour un moule à manqué ou carré de 25 cm environ:

Cuisson: 15 minutes à 180° Chaleur Tournante

  • 300 g  de chocolat à pâtisser noir ou « très noir » selon votre goût.
  • 125 g de beurre doux (une demi-plaquette)
  • 4 beaux œufs bien frais
  • 125 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 100 de crème entière épaisse
  • 40 g de farine

Préchauffez le four à 180°.

Cassez le chocolat en morceaux et mettez-le à fondre au bain-marie avec le beurre. Puis laissez tiédir.

Mélangez  les œufs et les sucres au fouet puis ajoutez la crème. Incorporez ensuite le mélange  au chocolat fondu puis la farine sans trop travailler la pâte.

Versez cette préparation dans le moule et enfournez en milieu du four pour 15 minutes sans ouvrir.

Faites refroidir le gâteau dans le moule à chaleur ambiante avant de le démouler en le retournant sur le plat de service. Filmez et placez-le 2 à 3 heures minimum  au réfrigérateur.

Sortez le gâteau 30 minutes à 1 heure avant de le déguster et saupoudrez-le de sucre glace, de poudre de cacao amer ou de chocolat blanc râpé juste avant de servir.

Ou encore, décorez-le suivant votre imagination: pastilles de chocolat colorées pour les enfants, pétales de roses ou de violettes cristallisés pour les parents…

En dessert, vous pourrez le servir en petites parts individuelles arrosées de coulis de framboise, d’orange ou d’abricot, de crème anglaise ou de caramel.

Mais encore, pourquoi ne pas le proposer accompagné d’une salade d’agrumes ou de simples framboises, d’une boule de sorbet framboise, abricot, mangue, fruits de la passion ou clémentine… de glace café, caramel, vanille, noisette, nougat, thé vert…

Un dernier conseil : pour ne pas abîmer le gâteau assez fragile au démoulage et à peine cuit au fond (condition sine qua non d’un gâteau monstrueusement moelleux à la dégustation), chemisez  votre moule de papier sulfurisé.

Une réponse à Retour sur le Moelleux au Chocolat de Marie-Line

  1. F.M. dit :

    Et oui,ce gâteau est super,avec un bon Loupiac,
    « fondant » la bouche et non dans la main………

Laisser un commentaire ... et soyez patient, celui-ci sera publié après modération.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>